Recherche sur la culture du riz au Myanmar

Une étude soutenue par la Fondation Cuomo et le GIEC

Nous avons annoncé en juin 2016 le début des travaux pratiques de Mlle. Ei Phyu Win (Myanmar), boursière du Programme de bourses du GIEC soutenu par la Fondation. La chercheuse prépare en effet une thèse sur « la gestion du régime aquatique des rizières dans l’optique de réduire l’émission de méthane ». 

Elle vient de nous faire part du progrès de ce travail assidu dont la phase de recherche arrive à terme. Son étude est basée au sein de « Yezin Agricultural University », la seule université du Myanmar proposant un enseignement supérieur dédié à l’agriculture.

Nous sommes heureux de contribuer à sa recherche qui, estime-t-elle, « sera d’une grande importance tant pour l’université que pour [s]on pays mais aussi pour faire avancer la recherche sur l’évolution du climat ».

Comme elle, une vingtaine de jeunes chercheurs issus des pays du Sud, profitent de notre soutien pour mener les études sur le changement climatique.

Pour en savoir plus sur ce programme de bourse…