Extrait du Rapport d’activités 2018 de la Fondation Cuomo…

2018 fut une année de questionnement.

Des interrogations qui n’ont cependant pas arrêté notre action qui est essentielle pour équilibrer et renforcer les liens entres le acteurs de cette formidable aventure qu’est la vie de la Fondation Cuomo.

Les organisateurs et les participants à l’Académie Philanthropique nous ont posé la question de comment on devenait Philanthrope. Nous avons partagé avec eux nos expériences, nos doutes, nos craintes. Nous avons également, et surtout, mis en avant la nécessité d’agir. Pour cela et pour une plus grande assurance on peut utiliser des méthodes, des outils, pour parvenir à une bonne maîtrise de la gestion de projets philanthropiques. Mais, face à la multitude des besoins, des domaines à améliorer, des obstacles, des peurs, un seul remède s’impose : l’action.

En plus du support financier qui nous est demandé, nous apportons notre engagement, notre capacité, issus de nos parcours variés. Le respect des valeurs et les compétences de nos partenaires nous importent particulièrement. De ce fait nous sommes plus que des sponsors. Nous sommes des acteurs à part entière, responsables et engagés.

Les synergies et les alliances avec des organisations comme la notre ne peuvent que permettre des rapprochements plus amples. 

Bien-sûr la prudence doit faire loi lorsqu’il s’agit de mesurer le degré de maturité de telle ou telle demande ou sollicitation. La précipitation ne doit pas prendre le dessus sur une approche qui doit allier l’émotion et la lucidité indispensable à la compréhension des enjeux, des attentes et des résultats attendus.

En cette année 2018 nous avons pu inaugurer le Centre Cuomo de Dakar où plus de 300 enfants ont été opérés depuis le lancement des activités.

Les travaux du nouveau Lycée de Mambakkam en Inde sont terminés. 800 étudiants pourront bénéficier de ces nouvelles installations qui se verront attribuer à la rentrée académique de 2019 le Green Label décerné par l’Indian Green Building Council (IGBC).

Plusieurs milliers de personnes ont accès à l’eau potable grâce à la réalisation de forages profonds soutenus par la Fondation dans la région de Gorom-Gorom, au Burkina Faso, une région assez hostile.

Voici quelques exemples d’actions concrètes menées par des équipes de terrain dont nous ne pouvons qu’être fiers. 

Francisco A. Diaz Lison

Directeur Général, Fondation Cuomo